10 tháng 1 2013

Le Vietnam prévoit d'envoyer 90 000 travailleurs à l'étranger en 2013

Le Vietnam prévoit d'envoyer 90 000 travailleurs à l'étranger en 2013

VIETNAM


Le Vietnam a l'intention d'envoyer 90 000 personnes travailler à l'étranger en 2013, principalement en Corée du Sud, en Malaisie, en Russie et à Taïwan de Chine, a annoncé mercredi le ministère vietnamien du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales (MOLISA).
En 2012, le Vietnam a envoyé à l'étranger environ 80 000 travailleurs, soit 10% de moins que prévu ; 70% d'entre eux sont partis travailler au Japon, en Corée du Sud, en Malaisie et à Taïwan de Chine.
La Corée du Sud a été en 2012 la troisième destination en termes d'effectifs pour la main d'oeuvre vietnamienne, le pays ayant accueilli plus de 10 000 Vietnamiens. Cependant, en raison du grand nombre de personnes restant clandestinement dans le pays au delà de la durée prévue de leur contrat de travail, la Corée du Sud a adopté en août 2012 des mesures strictes pour contrôler le recrutement des travailleurs étrangers.
Pour répondre à ce problème, le MOLISA a posé certaines exigences à ses ressortissants, notamment un dépôt bancaire avant leur départ. Ces nouvelles exigences permettront au ministère d'envoyer 12 000 à 15 000 travailleurs en Corée du sud en 2013.
Le Vietnam projette également d'envoyer cette année quelque 5 000 travailleurs en Libye, un pays d'où les autorités vietnamiennes avaient rapatrié plus de 10 000 de leurs ressortissants en 2010 en raison de l'insurrection contre le régime en place.
Selon le Comité des Vietnamiens de l'étranger, près de quatre millions de Vietnamiens résident, étudient ou travaillent dans 101 pays et territoires, et parmi eux, 400 000 sont des "travailleurs invités".
Selon ce comité, le montant global des revenus transférés aux familles restées au pays par les Vietnamiens travaillant à l'étranger atteindrait 10 à 11 milliards de dollars américains en 2012, ce qui représente une augmentation de 20% par rapport à l'année précédente. Ces dernières années, la hausse d'une année à l'autre n'était que de 10% à 15% en moyenne.

Không có nhận xét nào:

Đăng nhận xét